Le constructeur automobile accélère le paiement des factures de ses clients

 

Smart data

Sources incomplètes et erreurs lors de l’encodage manuel des données des clients ont conduit le constructeur à accuser une grande quantité de retards de paiement. Grâce à la solution DQ proactive proposée par Bisnode, le client a été capable d’améliorer ses flux de trésorerie et de réduire de plus de 50 % l’encodage manuel de ses données. 

La mauvaise qualité des données engendre des retards de paiement

L’entreprise avait remarqué que les fichiers qu’elle utilisait comme source principale d'informations étaient parsemés d’erreurs. De plus, ces fichiers ne reprenaient que les entreprises soumises à la TVA, ce qui impliquait que toutes les autres entreprises et les professions libérales devaient être encodées manuellement.

La mauvaise qualité des données avait pour conséquence que de nombreuses factures étaient renvoyées à l’expéditeur. Enfin, peu d’efforts structurels étaient consentis pour maintenir la base de données à jour. Les corrections n’étaient souvent réalisées qu’à la demande expresse du client ou lorsque les factures étaient retournées à l’expéditeur.

Une solution à long terme pour la qualité des données

Bisnode a alors proposé à cette entreprise une solution DQ proactive dont la première phase consistait à nettoyer la base de données clients en la comparant avec le fichier de référence B2B Spectron.

Dans le cadre de cette solution durable, l’entreprise reçoit aujourd’hui des alertes hebdomadaires lui indiquant non seulement les déménagements mais aussi les changements de statuts juridiques de ses clients.

Afin de réduire le temps passé à encoder manuellement les données, Bisnode a également installé un outil spécifique sur l’ensemble des logiciels de front office de l’entreprise. Dès qu’un client doit s’enregistrer dans un système, les employés ayant recours à ces logiciels front office peuvent désormais localiser directement l’entreprise dans le fichier de référence B2B Spectron de Bisnode et intégrer correctement – et complètement – les données du client en un simple clic.

Augmentation des flux de trésorerie et réduction de plus de 85 % des encodages manuels

Forte de l’amélioration de la qualité de ses données, l’entreprise reçoit aujourd'hui moins de factures en retour. Les paiements sont donc beaucoup plus rapides et efficaces, ce qui a un impact positif sur les flux de trésorerie.

Avant de travailler avec Bisnode, l’entreprise réalisait environ 250 corrections manuelles par mois, chiffre qu’elle a été capable de réduire de 55 %. La création de nouveaux profils clients dans le système est également moins chronophage. Grâce au logiciel de front office et aux call centers, les besoins d’encodage manuel ont pu être diminués de 85 %.